Lieutenant-Général Roméo Dallaire

Biographie

Lieutenant-général, l'honorable Roméo A. Dallaire (ret.), O.C., C.M.M.,
G.O.Q., C.S.M., C.D., L.O.M. (É.-U.), B.ès S., LL.D. (hon.), D.Sc.Mil (hon.), D.U.

Roméo Dallaire est le fondateur de la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative, un partenariat international dont la mission est de mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants soldats. Défenseur renommé des droits de la personne, en particulier ceux des enfants soldats, des anciens combattants, et champion de la prévention des atrocités de masse, le général Dallaire est également un conseiller respecté auprès de gouvernements et de l'ONU, ainsi qu’un ancien sénateur canadien.

Tout au long de sa brillante carrière militaire, le général Dallaire a occupé des postes d’état-major, d’instruction et de commandement en Amérique du Nord, en Europe et en Afrique, gravissant les échelons du grade de cadet de l'Armée en 1960 à celui de lieutenant-général en 1998.

Plus particulièrement, le général Dallaire a été le commandant de la Force de la Mission des Nations Unies pour l'assistance au Rwanda avant et pendant le génocide de 1994. Il a alerté les Nations Unies qu’un massacre se préparait – il a fait plus de 800 000 morts en moins de 100 jours – ; mais l’autorisation d'intervenir n’a pas été accordée et l'ONU a retiré ses forces de maintien de la paix. Le général Dallaire et un petit contingent de soldats ghanéens et d'observateurs militaires ont refusé de suivre l’ordre de se retirer et sont restés au Rwanda pour remplir leur obligation morale de protéger ceux qui avaient trouvé refuge auprès des forces de l'ONU.

Son courage et son leadership au cours de cette mission lui ont valu la Croix du service méritoire, la Légion du mérite des États-Unis, le Prix Aegis pour la prévention du génocide, de même que l'affection et l'admiration de gens du monde entier. Son dévouement obstiné à l'humanité durant cette mission a été documenté dans des films et des livres, notamment dans son propre récit, J’ai serré la main du diable : la faillite de l’humanité au Rwanda.

La révélation par le général Dallaire en 1997 du trouble de stress post-traumatique dont il souffrait à la suite de sa mission au Rwanda a ouvert la voie à la déstigmatisation de ce stress opérationnel qui peut être fatal chez les anciens combattants et les premiers intervenants. Bien que cela ait entraîné sa libération des Forces armées canadiennes pour des raisons médicales en 2000, le général Dallaire a consacré des décennies de leadership passionné à la défense de cette cause au nom d’autres anciens combattants qui souffrent du TSPT, notamment en publiant ses mémoires, Premières lueurs : mon combat contre le trouble de stress post-traumatique, qui ont connu un succès retentissant.

Toutefois, depuis la publication de son livre, Ils se battent comme des soldats, ils meurent comme des enfants : pour en finir avec le recours aux enfants soldats, le général Dallaire se concentre principalement sur son travail au sein de la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative, toujours à la recherche de moyens novateurs d’aider les gouvernements partout dans le monde à mettre fin à l'utilisation des enfants soldats, une mission à laquelle il a voué le reste de sa vie.

Le lieutenant-général Roméo Dallaire est entré dans la conscience nationale, souvent de manière extrêmement inconfortable, que ce soit en tant que commandant militaire, humanitaire, sénateur ou auteur. Mettant de côté sa nature réservée, il s’est senti l’obligation de porter à l'attention nationale et internationale des situations – trop souvent ignorées, qu'il s'agisse des atrocités du génocide rwandais, des épreuves du trouble de stress post-traumatique auxquelles lui-même et de nombreux autres anciens combattants sont confrontés, ou du recrutement et de l’utilisation d'enfants soldats.

Pour en savoir plus sur la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative, cliquer ici

Pour en savoir plus sur la Fondation Roméo Dallaire au Québec, cliquer ici


La Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative

Le général Dallaire a consacré le reste de sa vie à la prévention de l'utilisation des enfants comme armes de guerre. À cette fin, il a fondé la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative basée à l'Université Dalhousie.

Aujourd'hui, on compte des centaines de milliers d'enfants recrutés pour participer à des conflits armés dans le monde entier. Bon nombre de ces filles et garçons ont été volés à leur famille, mutilés, violés, drogués, utilisés comme esclaves sexuels ou maltraités autrement.

La Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative est un partenariat international qui s’engage à mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants soldats partout dans le monde. Cet organisme se concentre sur trois activités principales : la recherche, le plaidoyer et la formation du secteur de la sécurité, et ce, en s’appuyant sur une approche axée sur la prévention. Son approche unique de collaboration avec les Casques bleus, les forces militaires et policières est révolutionnaire et essentielle pour briser le cycle du recrutement des enfants par des forces armées et des groupes armés.

Visitez l'initiative Dallaire


Fondation Roméo Dallaire

Dans sa province de Québec, le général Dallaire a créé une fondation pour aider les orphelins du génocide rwandais et, parallèlement, encourager les jeunes québécois issus de milieux défavorisés à développer leur potentiel de leadership.

Fondée en 2001, aujourd'hui, la Fondation Roméo Dallaire a pour but de tirer parti de la force de la personnalité des enfants et de développer leur potentiel afin qu’ils puissent devenir des chefs de file influents dans leur communauté. Le programme soutient chaque enfant sur une période de cinq ans, en collaboration avec des partenaires privilégiés, à l’instar des écoles, des centres de santé communautaires et du Camp Kéno : un camp d'été primé. Tous ces partenaires jouent un rôle important dans la réalisation des meilleures opportunités possibles pour les jeunes.

Visitez la Fondation


Foire aux questions

Comment puis-je en savoir plus sur le général Dallaire et les causes qu’il défend?

Le général Dallaire est l'auteur de plusieurs ouvrages qui abordent en détail les problèmes dont il se soucie le plus. Vous pouvez cliquer sur les titres ci-dessous pour acheter ces livres ou visiter votre bibliothèque locale.

J’ai serré la main du diable : la faillite de l'humanité au Rwanda aborde en détail la mission du général Dallaire au Rwanda pendant l'horrible génocide en 1994-1995.

Ils se battent comme des soldats, ils meurent comme des enfants: pour en finir avec le recours aux enfants soldats présente la façon dont des enfants sont utilisés comme armes de guerre et ce qui peut être fait pour mettre fin à ce phénomène.

Les mémoires du général Dallaire, Premières lueurs : mon combat contre le trouble de stress post-traumatique, retracent ses vingt années de lutte contre le trouble de stress post-traumatique.

Le général Dallaire est le fondateur d'un organisme international, qui vise à éliminer le phénomène de recrutement et d’utilisation des enfants soldats, ainsi qu'une fondation locale au Québec qui soutient les enfants défavorisés.

Puis-je inviter le général Dallaire à parler à mon événement?

Le général Dallaire est un conférencier puissant et inspirant sur des sujets allant du leadership aux questions internationales en passant par la santé mentale. Pour vous renseigner sur la participation du général Dallaire en tant que conférencier lors de votre événement, veuillez communiquer avec le Bureau national des conférenciers à speakers@nsb.com ou par téléphone au 1-800-360-1073.

J'ai une autre question à propos du général Dallaire.

Vous pouvez écrire au Bureau du général Roméo Dallaire à info@romeodallaire.com.
Si vous avez besoin d'une réponse, soyez patient.


Contacter le Bureau
du Général Roméo Dallaire

Si vous n'avez toujours pas trouvé réponse à votre question, S.V.P.:

ENVOYER UN COURRIEL

©2017 ROMÉO A. DALLAIRE. TOUS DROITS RÉSERVÉS.